Jouer au hockey pour une bonne cause.

L’Arbitre et le joueur « marqué »

L’Arbitre et le joueur « marqué »

📁 Articles 🕔04.février 2014

Y’a-t-il un chrétien sur la planète HOCKEY qui peut m’expliquer ce que cela veut dire, une joueur « marqué »? Dans cette question, le seul mot « marqué » veut dire qu’un joueur subit une attitude préjudiciable de la  part des arbitres.

Depuis que suis ti-cul avec ses patins au pied, on m’a toujours fait avaler que les arbitres sont neutres. Sur ce, je dis « Foutaise royale, Stéphane Auger, le grand défenseur de Wes McCauley ».  Selon Auger, Gallagher à couru après ses mornifles. Vu qu’il est « marqué », on est à ce point biaisé de ne donner aucune punition.  Gionta subit le même sort devant le filet de Montoya, on sort les deux.

Pour Gallagher, aucune punition car il à « couru » après.  C’est aussi imbécile qu’un juge à la cour qui condamne un individu non pas sur le fait reproché mais le condamne uniquement parce-qu’il possède un casier judiciaire.  Brillant comme résultat n’est-ce pas?

McCauley, comme la majorité des officiels depuis une couple d’années, ferment les yeux carrément, sur ce genre de joueur. La semaine dernière, Matt Cooke se fait frapper par un bâton élevé. Aucune punition car Matt Cooke est…..eh oui, vous l’aurez deviné…..un joueur marqué! Saignant de la lèvre, Cooke se venge, on le chasse du match.

Peu importe le joueur ou l’équipe, la preuve évidente que les arbitres sont « arbitraires »! De grâce Monsieur Auger, ne vous couvrez pas de ridicule en défendant l’indéfendable! A quand les conférences de presse après-match pour les officiels? Il est temps de les rendre redevable de leur travail!

Partagez cet article avec vos amis

Articles similaire