Jouer au hockey pour une bonne cause.

Raclée de 10-0 du Canadien à Columbus

Raclée de 10-0 du Canadien à Columbus

📁 Articles 🕔05.novembre 2016

J’ai écrit en début de semaine que le CH avait besoin de plus de poids à l’attaque, que les gazelles du tricolore ne feraient jamais le poids contre une équipe de guépards. Le seul joueur qui méritait de gagner contre Vancouver était Carey. Le seul joueur qui ne méritait pas de perdre hier était Montoya.

Lorsque Hartnell a failli coucher Pacioretty par dessus la bande et que le 67 (ni personne d’autre) n’a pas répliqué, je savais que la soirée serait longue, mais jamais 10-0. Je crois toujours au leadership de Weber, Gallagher et Price mais hier soir, ce n’est pas seulement le leadership que cela aurait pris mais bel et bien une quinzaine de défibrillateurs. Lors de certains des 10 premiers matchs, on avait hâte au son de la sirène pour se sauver avec la victoire.

Hier soir, j’avais hâte au son de la sirène annonçant la fin de la partie après le premier 15 minutes de jeu. Perdre honorablement est une chose, perdre en se faisant humilier, c’est impardonnable.

Partagez cet article avec vos amis